Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash




Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash






Stadium Magazine - Qui sommes-nous ?
Qui sommes-nous ?

Stadium a vu le jour en 1998. Il est depuis dirigé par ses deux fondateurs, Jalal Bouzrara et Fouad El Hannaoui. Diplômés de l’institut supérieur de journalisme de Rabat en 1990, ils ont ensuite rejoint Médi 1 à Tanger. Avec une expérience de plus de vingt ans, Fouad et Jalal ont accompagné l’évolution du sport et du journalisme sportif au Maroc. Radio, presse écrite ou production télé, le monde des médias n’a plus de secrets pour eux avec toujours la même devise : Sérieux et professionnalisme.

A travers ces presque onze années d’existence, toute notre équipe a fait de son mieux pour servir ces lecteurs à travers les quatre coins du Royaume. Si nous sommes toujours là, si vous êtes toujours aussi nombreux à nous faire confiance, c’est que Stadium, a sans doute répondu à certaines de vos attentes et qu’il faudra qu’on redouble d’efforts pour être toujours à la hauteur de vos attentes. Aujourd’hui Stadium lance son site web et espère ainsi encore plus proche de vous.

Au début une idée

Notre idée de départ était de publier un livre ou une série de livres retraçant l’histoire du sport marocain en général et du football en particulier.

N’ayant aucune connaissance du domaine de l’édition, nous avons alors penser créer un magazine sportif. Une publication bilingue en couleur, qui donnerait beaucoup de place au football, mais qui n’oublierais pas les autres disciplines qui font et qui ont fait la fierté du sport marocain, comme l’athlétisme, le tennis, le rugby et d’autres encore. C’est ainsi que Tanger a vu le jour à Tanger.

Commence alors une véritable aventure, un apprentissage sur le tas d’un domaine qui nous était totalement étranger, nous qui venions à la base du monde de la radio. Nous nous sommes retrouvé à la tête d’une entreprise de presse sans vraiment rien connaître de toutes les étapes entre la rédaction d’un article et la sortie du magazine dans les kiosques. C’est dans le feu de l’action que nous avons découvert ces termes qui ne vous disent sans doute rien (et à nous non plus à l’époque), que sont le flashage, le bouclage, le détourage, tous les logiciels de mise en page etc… Du « chinois » pour des jeunes reporters de radio que nous étions, mais qui voulaient à tout prix réussir, diversifier leurs activités tout en enrichissant leurs connaissances.

Qu’à cela ne tienne, nous nous sommes lancés dans le bain, et malgré notre manque d’expérience, les premiers numéros de Stadium connurent un succès foudroyant. La machine était lancée et au fur des mois, il  a fallu se décarcasser encore et toujours pour offrir au public le meilleur magazine possible. Pour atteindre ce but, nous avons multiplié les reportages à l’étranger, la visite aux grandes vedettes de la sélection dans leurs clubs.  Les Hadji, Chippo, Kachloul, Bassir, Fahmi, Talal, Naybet et les autres nous ont ainsi ouvert leurs portes un peu partout en Europe. Pour la première fois de l’histoire de la presse marocaine, le lecteur partageait de l’intérieur la vie de nos internationaux, se rendait à leur domicile, montait dans leur voiture, faisait connaissance avec leur famille, rencontrait leurs coéquipiers, etc…Des joueurs évoluant alors dans le championnat national ont également figuré sur nos couvertures, comme cela a été le cas avec Rabii El Afoui ou encore Hicham Aboucharouane.

Autre nouveauté apportée par le magazine Stadium, la publication en début de saison, du « Guide du Championnat du Maroc », Notre magazine a aussi accompagné les grands événements sportifs que sont le Mondial, la Coupe d’Afrique des nations, les Jeux Olympiques, les championnats du monde d’athlétismes, les tournois de tennis du Grand Chelem ou la Coupe Davis.

Le défi qu’on s’est lancé c’est d’être là où ça se passe. Vivre et faire vivre de l’intérieur tout ce qui fait l’actualité du sport au Maroc et à l’étranger. Pour cela on s’est entouré d’une équipe certes réduite, mais bien décidée à faire l’impossible pour offrir le meilleur du sport.